Normes des Maendeleo Diamonds (MDS)

Le programme de certification des normes relatives aux Maendeleo Diamonds (MDS)  est un effort unique pour soutenir les exploitants artisanaux de diamants et leurs communautés et veiller à leur inclusion dans le processus plus large de promotion de la certification éthique et des chaînes d'approvisionnement responsables.

Les Maendeleo Diamonds sont extraits de manière artisanale dans des zones libres de conflit et produits de façon sécuritaire dans des collectivités consentantes et engagées, grâce à des activités libres de violence et dans le respect des droits de la personne et des travailleurs et travailleuses, au moyen de pratiques qui encouragent la responsabilité environnementale.

La DDI est actuellement en train de réaliser des projets MDS dans 14 communautés en Sierra Léone et de préparer de nouveaux projets en République démocratique du Congo.

Comment ça marche

Les étapes du processus de certification

Pourquoi ce programme est important:

En assurant un traitement équitable pour les exploitants artisanaux, leurs communautés et l'environnement, les Normes relatives aux Maendeleo Diamond (MDS) répondent à la demande des consommateurs pour des bijoux éthiques et au besoin de l'industrie pour des diamants produits de manière responsable.

Avantages pour les exploitants artisanaux

Les exploitants artisanaux, groupe le plus vulnérable d’exploitants de diamants, sont les principaux intervenants dans le système des Normes relatives aux Maendeleo Diamond. Intégrées dans tous les aspects de l'exploitation minière, les normes contribuent à l'amélioration des conditions socio-économiques des exploitants en assurant un traitement et une tarification équitable et des pratiques respectueuses de l'environnement. De même, les Normes relatives aux Maendeleo Diamonds donnent aux exploitants artisanaux la capacité d’occuper leur juste place dans la chaîne d'approvisionnement responsable, de la mine au détail.

Avantages pour les gouvernements locaux

Les Normes relatives aux Maendeleo Diamonds peuvent contribuer de manière significative à la formalisation de l'exploitation minière artisanale de diamants dans de nombreux pays. Elles complètent et améliorent les lois et règlements pertinents dans les pays producteurs parce que leur application est soumise à un contrôle, une évaluation et une certification. Devenant partie intégrante de l'économie formelle, les diamants de source artisanale seraient désormais traçables et imposables par le gouvernement local.

Les Normes relatives aux Maendeleo Diamonds appuient la lutte contre les diamants de guerre, et les contrôles internes du projet de certification du Processus de Kimberley (KP), tout en aidant également les pays à se concentrer, au-delà des normes KP, sur des pratiques environnementales et sociales.

Avantages pour l'industrie et les consommateurs

Les normes relatives aux Maendeleo Diamonds fournissent le seul système de certification dédié à la production artisanale de diamant. En connectant la chaîne d'approvisionnement de la source au détail, les MDS fournissent à l'industrie du diamant et des bijoux, des diamants certifiés par une tierce partie d’approvisionnement responsable, et aux consommateurs l'assurance que leur diamant a été produit de manière responsable et a contribué au développement d'une communauté.

Les Normes des Maendeleo Diamonds ont été élaborées avec l’appui de nombreux bailleurs qui ont financé l’Initiative diamant et développement : la  Anglo-American Group Foundation, Antwerp World Diamond Centre, Brilliant Earth, la Diamond Manufacturers and Importers Association of America, le De Beers Group of Companies, le gouvernement de l’Angola, l’International Diamond Manufacturers Association, les Jewelers of America, Rio Tinto Diamonds, Rubel et Ménasché, la Tiffany and Co. Foundation et la World Federation of Diamonds.

Au Sierra Leone, la mise en œuvre du programme des Normes des Maendeleo Diamonds a été financée par GIZ pour le compte de la République fédérale de l’Allemagne, et la Tiffany & Co. Foundation. Les activités antérieures ont été financées par Cartier International et Brilliant Earth.