Coopératives d’exploitants artisanaux

L'organisation des exploitants artisanaux en associations et coopératives est une étape supplémentaire dans la formalisation du secteur, consolidant des acquis obtenus grâce à l'enregistrement. Les coopératives  procurent aux miniers la reconnaissance des gouvernements locaux et nationaux et du soutien pour développer leur entreprise.

Comment ça marche

Dans le contexte de l’exploitation minière artisanale, une coopérative d’exploitants artisanaux se réfère à une organisation d’exploitants artisanaux résidant dans la même région, établie pour leur bénéfice mutuel. Les coopératives offrent des avantages tels que la formation pour améliorer les méthodes d’exploitation minière et les conditions de travail, le pouvoir de négociation pour commercialiser leurs produits et le développement des moyens de subsistance alternatifs.

  • La DDI aide à organiser les exploitants artisanaux enregistrés en associations, leur fournissant de la formation sur la gouvernance coopérative et la résolution des conflits, et soutenant l'élection d'une équipe de gestion. Le statut et les règlements administratifs sont adoptés et les membres élus sont accepté à l’assemblée générale
  • A travers les associations, les exploitants artisanaux reçoivent une formation sur la gestion de projet, l'esprit d'entreprise et l'économie. Ils sont guidés dans l'élaboration d'un plan d'affaires et d’un plan d'action spécifique
  • Les moyens de subsistance alternatifs sont explorés par le biais de plans d’affaires
  • La DDI facilite, à travers les associations, le développement de programmes d'investissement pour les exploitants artisanaux, de même que des structures de partage de bénéfice et l'utilisation de compte bancaire.
  • Une formation est offerte sur les méthodes d'exploitation artisanales améliorées
  • Dans les cas pertinents, le système des Normes relatives aux Maendeleo Diamonds ou d'autres normes de développement peuvent être présentés, et des sites potentiels sont identifiés pour participer au programme
  • Des programmes d'alphabétisation pour adultes ou basés sur le genre peuvent être fournis dans certaines coopératives
  • Les associations cherchent à se faire légaliser par les autorités provinciales et locales dans le but de devenir des coopératives reconnues

But du programme

Les coopératives fournissent un large éventail d'avantages aux exploitants artisanaux:

  • Facilitent le processus de formalisation et fournissent une légitimité au niveau du gouvernement
  • Renforcent la capacité des exploitants artisanaux à défendre leurs droits et avantages tels que la tarification équitable, les conditions de travail et les droits fonciers
  • Augmentent leur capacité d'organiser leur accès à de nouveaux marchés
  • Facilitent l'enregistrement régulier des sites et le renouvellement des licences
  • Réduisent la vulnérabilité des exploitants artisanaux face aux intermédiaires
  • Augmentent les options de placement et d’investissement des exploitants artisanaux
  • Augmentent la capacité des exploitants artisanaux à chercher des moyens de subsistance alternatifs