Des visiteurs observent les progrès réalisés dans les sites miniers de Maendeleo Diamonds

Des visiteurs observent les progrès réalisés dans les sites miniers de Maendeleo Diamonds

Le chef Sahr Kondeh, proprietaire du site minier Small Sefadu dans le district de Kono en Sierra Leone, sourit fièrement en acceptant son certificat NMD. Son opération minière artisanale a été évaluée et certifiée conforme aux Normes des Maendeleo Diamonds (NMD) au début de mai et cette présentation devant les autres mineurs, le personnel de la DDI et les visiteurs internationaux confirmait son accomplissement.

Neuf personnes de cinq sociétés diamantaires avaient fait le voyage vers Kono, en Sierra Leone pour voir le travail de la DDI sur le terrain ou pour acheter des diamants Maendeleo. Et même si certains entraves bureaucratiques de dernière minute quant à l’exportation ont empêché la tenue de la vente, les visiteurs ont profité de l’occasion pour en apprendre davantage sur la chaîne d’approvisionnement du secteur artisanal de diamants, pour rencontrer personnellement les mineurs et pour voir l’impact du programme NMD en personne.

Le système de certification des Normes des Maendeleo Diamonds est une initiative unique qui a pour but de soutenir les exploitants miniers artisanaux de diamants en les initiant aux principes et pratiques améliorées de l’exploitation minière et en assurant leur inclusion dans la promotion des chaînes d’approvisionnement responsable.

Les exploitants de 14 sites miniers dans la région diamantifère de Koidu ont été formés sur les normes et 13 sites ont été certifiés conformes aux NMD, basé sur un audit par une tierce partie. Cela signifie que les diamants extraits de ces sites sont produits de manière responsable et éthique et pourront faire partie d’une réponse à la demande croissante de bijoux dit éthiques des consommateurs avertis.

Pendant la visite en Sierra Leone, les participants ont rencontré donateurs et parties prenantes, et se sont rendus dans six sites éloignés de production artisanale. Des personnes avec plusieurs années d’expérience dans le commerce, la manufacture et la vente au détail de diamants ont pu voir pour la première fois comment les diamants sont extraits, dans quelles conditions et à quel coût humain.

Les creuseurs et les exploitants de site ont accueilli chaleureusement les visiteurs. Ils ont expliqué que des améliorations dans leurs techniques d’extraction, la santé et sécurité, et leur équipement faisaient une grande différence. Ils ont montré fièrement leurs trousses de premiers soins et leurs nouveaux gants, éléments qui n’étaient pas à leur disposition avant le programme NMD.

Selon Joseph Mboka, chargé de projet de la DDI en Sierra Leone, ces exploitants partent de loin. « Il peut être difficile pour les gens de l’extérieur d’imaginer à quel point les creuseurs sont pauvres et comment rudimentaires sont les opérations minières. Nous commençons en bas de la montagne et nous les aidons à monter lentement à un niveau de production plus élevé et un standard de vie amélioré ».

Pour Ainsley Butler, directrice de programmes à la DDI, l’engagement de la part des exploitants à suivre les Normes des Maendeleo Diamonds et modifier leurs pratiques est remarquable. « Ces mineurs travaillent de la même façon depuis de nombreuses années. Leur vie n’est pas facile, et ils cherchent des moyens pour améliorer leurs conditions. Nous avons été ravis de voir à quel point ils se dévouent à faire cet effort. Le caractère progressif des Normes des Maendeleo Diamonds leur donnera toujours de nouveaux buts à atteindre ».

La DDI tient à remercier GIZ et la Fondation Tiffany & Co. pour leur soutien du projet NMD en cours en Sierra Leone.