La formation en évaluation de diamants donne un coup de pouce

La formation en évaluation de diamants donne un coup de pouce

« Nous vendions des diamants sans connaître leur valeur, » se lamente Mohamed Kanu.

Les mots d’un exploitant artisanal de diamants trouvent leur écho d’une fosse minière à l’autre, à travers le District de Kono en Sierra Leone. Creuser pour trouver des diamants est une chose. Les vendre en est une autre. Obtenir un prix équitable, semble-t-il, est encore autre chose.

Être en mesure de vendre un diamant pour sa valeur réelle dépend d’abord de la compréhension de cette valeur. Afin d’assurer un commerce efficace et équitable, cette connaissance doit commencer par les exploitants miniers eux-mêmes. C’est pour cette raison que la DDI, avec l’appui de Brilliant Earth, a récemment offert une formation en évaluation des diamants à un petit groupe de mineurs locaux, renforçant ainsi la capacité sur le terrain.

Sur une période de deux semaines, Hope Maseko, experte en évaluation du diamant du Botswana, à introduit les exploitants aux aspects de base de l’évaluation : reconnaître les caractéristiques de qualité du diamant (carat, clarté, forme et couleur), trier les diamants selon les spécifications, estimer la valeur des diamants de petite et moyenne taille et créer un manifeste pour les diamants. Ces notions, quoique étant seulement de base, auront cependant un grand impact sur les mineurs.

La formation a rehaussé la confiance de M. Kanu. « Maintenant quand j’irai chez un revendeur de diamants, et je commencerai à utiliser une terminologie technique, il ne s’en attendra pas – il sera surpris. Il comprendra que je sais quelque chose sur les diamants, et s’il veut me tromper, ça sera plus difficile pour lui. »

« Au nom de ma communauté et en mon nom personnel, je tiens à remercier la DDI d’avoir amené cette experte à notre district pour nous transmettre ces connaissances importantes, dit Tamba Saquee. En tant que mineurs artisanaux, nous étions ignorants de la valeur de nos diamants avant cette formation. Nous mettrons nos connaissances en pratique et compléterons les efforts de la DDI. »

Suite à la formation très appréciée des exploitants, l’experte en évaluation de la DDI a dispensé une formation semblable à un groupe de fonctionnaires du gouvernement du Liberia et de Sierra Leone, afin de renforcer leur capacité d’exécuter leurs fonctions. Cette formation a été offerte dans le cadre de la participation de la DDI dans l’approche régionale du Processus de Kimberley dans les états membres de l’Union du fleuve Mano, avec le soutien du Regional Resource Governance Programme de GIZ, l’Agence allemande de coopération internationale. Trois fonctionnaires du Libéria ont suivi la formation ainsi que cinq de la Sierra Leone, dont deux femmes.

Selon Patric Macua de GIZ, les participants des deux pays étaient bien satisfaits de la formation et de l’enseignante. En fait, ils ont dit qu’ils trouvaient le cours tellement utile qu’ils auraient souhaité qu’il dure plus longtemps.

La DDI a acheté du matériel pour l’évaluation des diamants pour son bureau à Koidu et continuera à chercher des opportunités pour continuer à fournir des formations aux acteurs de la chaîne d’approvisionnement du diamant qui en ont le plus besoin.