Les enseignants apprennent aussi avec la formation GemKids

Les enseignants apprennent aussi avec la formation GemKids

Dans un pays connu pour ses vastes ressources minérales, y compris des diamants et autres pierres précieuses, beaucoup de gens n’ont jamais vu de gemmes et seraient incapables de les reconnaître.

C’est dans ce contexte que Dorothée Gizenga, directrice générale de l’Initiative diamant et développement, et Elizabeth Bokaba du Gemological Institute of America (GIA), ont présenté une formation GemKids à 17 enseignants d’école secondaire en République démocratique du Congo.

GemKids, développé par le GIA, est un curriculum qui couvre les bases de la géologie, la minéralogie et la gemmologie au niveau d’une classe de science du secondaire. Les matériaux qui accompagnent les leçons sont attrayants et informatifs, et l’atelier pratique permet aux élèves d’examiner les spécimens et d’identifier leurs caractéristiques.

Des plans sont en cours pour amener un groupe de professeurs et éventuellement d’élèves aux bureaux du CEEC (Centre d’évaluation, expertise et de certification) afin d’y voir une parcelle de diamants bruts qui transitent par ce centre vers l’exportation.

Les enseignants qui étaient présents lors de l’atelier de deux jours ont exprimé leur enthousiasme face au contenu du cours, selon l’agent de projet de la DDI Carine Nkita Ndjate. « Les participants ont dit qu’ils ont trouvé la formation très intéressante et qu’ils aimeraient voir ce cours dans le programme régulier de l’enseignement secondaire en RDC ».

Mme Gizenga partage cette opinion. « Ce programme a un grand potentiel s’il est intégré avec les systèmes locaux, au niveau du Ministère de l’éducation, les DIVAS (Division des affaires sociales) et le Ministère des mines ».

Entre-temps, les cinq meilleurs participants ont tous été chargés de former 20 enseignants à leur tour. Cela signifie que lorsque l’année scolaire commencera à l’automne, 117 enseignants seront équipés à dispenser le cours de GemKids à leurs élèves.

Selon Mme Gizenga, éduquer les jeunes sur les pierres précieuses qui sont exploitées dans leur pays, souvent par leurs propres parents, ouvrira de nouvelles possibilités de moyens de subsistance. « Les enfants réaliseront qu’il y a d’autres options è l’exploitation minière, dit-elle. Ils vont voir les possibilités pour devenir géologues, gemmologues et évaluateurs. C’est une autre façon de leur offrir un avenir meilleur ».

Tags